L’annonce légale est considérée comme une publicité. Néanmoins, elle se distingue d’une communication marketing. Si cette dernière a pour principal objectif de vendre des produits et des services, « l’annonce judiciaire et légale » dans  son terme complet répond à un souci de transparence. Dans d’autres mots, elle  permet  d’informer les tiers sur la vie d’une société.

L’annonce légale : une manière d’informer les tiers sur la vie d’une entreprise

Lorsqu’un entrepreneur décide de créer, modifier ou radier sa société, il lui sera obligatoire de publier une annonce légale dans un journal habilité. En effet, cette formalité fait partie de la vie de la plupart  des institutions  commerciales et civiles. Dès la création d’entreprise, le dirigeant doit s’occuper de cette démarche juste après l’immatriculation pour officialiser son entrée en activité. La majorité des structures juridiques sont concernées par cette obligation, des EURL aux SA en passant par les SCI et les SARL. Par ailleurs, après la constitution, tous les évènements marquant l’existence de la société impliquent la parution d’une publicité légale dans un JAL. Ainsi, les actes juridiques concernant  les modifications statutaires, la fusion, la dissolution ou même la liquidation de la compagnie doivent faire l’objet d’une publication judiciaire. En ayant recours à cette formalité, le dirigeant pourra informer les tiers sur l’évolution de son activité, ce qui permet d’installer une relation de confiance.

L’intéressé  n’aura  qu’à remplir un formulaire d’annonces légales et la plateforme se chargera du reste. De plus, l’attestation de parution sera délivrée en moins de 24 heures.

La publication d’une annonce légale : les démarches à suivre

La publication d’une  annonce légale exige plusieurs étapes. Dans un premier temps, il faut que le dirigeant  ou le représentant  de l’entreprise  choisisse  un journal habilité situé dans le même département  où se trouve le siège de la société, faute de quoi, les dossiers seront  rejetés  par le greffe du tribunal. Ensuite, il convient également de rédiger le contenu  de la publicité tout en respectant   les mentions obligatoires. Enfin, on doit s’acquitter de la somme demandée  pour que l’avis  soit  publié. Toutes ces démarches peuvent être laborieuses et chronophages. Mais aujourd’hui, grâce à la révolution numérique, il est possible d’effectuer cette formalité sur internet pour profiter de plus de facilité. Cette solution  est d’ailleurs moins coûteuse et les opérateurs en ligne pourront réserver une place dans les journaux habilités préalablement sélectionnés par l’entreprise.