Il existe un nombre élevé de méthodes pour apprendre l’anglais. Pour avoir un minimum de contraintes et un maximum de plaisir, on peut se prêter à regarder des séries télévisées. Les professionnels en quête de vocabulaires spécifiques se tourneront quant à eux vers les applications et logiciels. Ces deux méthodes ont surtout la vertu de permettre aux apprenants de progresser à leur rythme.

Apprendre l’anglais via des séries télévisées

Il est tout à fait possible d’apprendre l’anglais en regardant des séries, à raison d’un épisode par jour. Un moyen permettant de progresser rapidement et naturellement, tout en se faisant plaisir et surtout sans trop d’effort.

Mieux encore, regarder des séries permet d’écouter l’anglais de tous les jours, à la manière d’un Américain ou un Anglais. En effet, cette méthode innovante permet d’assimiler les expressions et vocabulaires courants. On habitue ainsi les oreilles à distinguer les sons de l’anglais, ce qui permet d’éviter les erreurs de prononciation. L’intérêt de ce mode d’apprentissage réside surtout dans le fait que l’anglais est une langue que l’on ne prononce pas comme on l’écrit.

L’apprentissage par les séries se fait de manière progressive. En effet, durant les deux premières semaines, on peut s’appuyer des les sous-titres en français avec le son en anglais. Il faut alors se concentrer sur la voix des acteurs pour mieux dresser les oreilles.

Pendant les trois semaines suivantes, on utilise plutôt les sous-titres en anglais. Avec le son, on obtient alors une ambiance 100% anglaise. Rien d’alarmant si à ce stade, on n’arrive pas encore à tout assimiler.

Enfin, une fois passé le cap des cinq semaines, on se passe volontiers des sous-titres. On s’efforce alors à comprendre tout ce que les acteurs disent, en tendant bien l’oreille. De mieux en mieux, on peut ainsi distinguer les mots pour apprendre les prononciations.

Des applications et logiciels

Les applications permettent d’apprendre l’anglais  en  ligne environ 3’500 mots, tout en couvrant les bases à travailler. La plupart d’entre elles utilise le système de répétition espacée pour mieux réviser, plus facilement et plus longtemps les vocabulaires. Même les applications gratuites proposent une grande variété d’exercices qui sont d’une grande aide pour assimiler les vocabulaires et les règles grammaticales. Des exercices de compréhension et expression orale sont aussi au programme.

D’un coût plus onéreux, les logiciels sont aussi très efficaces pour apprendre l’anglais. Ils permettent entre autres une immersion totale, en étant dépourvus de contenu en français. Ils proposent toute une multitude d’exercices de prononciation.

Certains logiciels incluent aussi le Click & Speak, une méthode créée par un polyglotte français, le dénommé Fabien Snauwaert. Elle met à disposition des monologues et des dialogues utilisant des milliers de mots les plus courants, avec une grammaire évolutive. Cette méthode fait surtout la part belle aux exercices de prononciation, ainsi qu’au système de répétition espacée.