A publier 09 Juin 2019

Ce sont souvent les PME qui sont les premières victimes des clients qui ne paient pas. C’est malheureusement une situation qui est trop fréquente et devient fâcheuse à chaque fois. En effet, presque 95% des petites entreprises situées en Europe sont victimes de ce déplorable incident. 

Vous dirigez une petite entreprise et vous comptez sur vos clients pour votre capital pourtant, le client n’a pas payé votre facture? Voici alors quelques astuces permettant de faire plier un client mauvais payeur : 

Retransmettre la facture impayée 

Il se peut que le client ait oublié de vous payer même s’il a reçu votre facture. Ainsi, un rappel doit être la meilleure chose à faire (supposé que ce n’est pas déjà fait). Il est recommandé de céder une facture dans les règles d’art. En effet, elle doit contenir tous les éléments nécessaires. Cela est nécessaire pour que ce document ne va pas vous porter préjudice au cas où vous allez un jour ester en justice. Pour assurer le paiement de votre facture, vous devez faire signer au client un devis complet venant de vous. Indiquez dans la facture le délai de paiement de 30 jours. Ce délai est déterminé par la règlementation sur la modernisation économique en vigueur. Toutefois, il est envisageable de convenir un autre délai. Celui-ci ne doit pas excéder de 60 jours. Néanmoins, vous n’êtes pas obligé d’attendre la date boutoir pour relancer votre facture. Vous pouvez envoyer une notification une semaine avant l’échéance pour lui faire un rappel. 

Quoi qu’il en soit, il faut s’assurer que la facture soit bien reçue par le client et qu’il n’y a aucun risque que votre paiement soit bloqué. Vous pouvez également se renseigner sur le mode de fonctionnement chez votre client notamment qui est le responsable en matière de paiement. 

Relancer le client 

Si le client ne paie encore pas même après les notifications que vous lui avez envoyées, la meilleure décision à prendre c’est de le contacter directement. Vous pouvez le contacter en l’appelant ou en lui en envoyant un mail ou un courrier. Toutefois, il serait préférable d’utiliser le téléphone pour obtenir une réponse rapide. Cela vous permettra également de savoir les raisons du retard du paiement. Demandez ce que vous voulez avec détermination et courtoisie. S’il promet un nouveau délai, vous devez réclamer une trace écrire dans un mail ou un courrier électronique.

Prenez une mesure de rétorsion

Si malgré les actions précédentes vous n’avez pas encore reçu votre paiement, il faut appliquer des pénalités. Ainsi, appliquez des pénalités de retard pour sanctionner les clients mauvais payeurs. Pourtant, pour que vous puissiez être dans vos plein droit, il est indispensable que le délai de paiement soit figuré dans la pièce de paiement. Le montant de pénalité doit également apparaître dans les conditions générales de ventes ainsi que sur la facture. Il est de ce fait nécessaire d’indiquer sur ce document que les jours de retard sont passibles de sanction. 

Vous pouvez aussi établir une lettre de mise ne demeure de payer tout en mentionnant le montant dû et que le paiement doit se faire dans les huit jours après la réception de la lettre. Cette lettre est la dernière étape avant que l’affaire ne soit portée devant les tribunaux. Si vous souhaitez porter l’affaire devant les tribunaux, faites appel à un huissier de justice pour vous guider.